iPhone 14 ou iPhone 14 Pro, quel est le meilleur en photo ?

10


Opposer l’iPhone 14 à l’iPhone 14 Pro… Le combat semble perdu d’avance, n’est-ce pas ? Après tout, si le modèle Pro est le plus cher, c’est aussi qu’il est le meilleur, non ? Sans doute, mais dans quelle mesure exactement ? Et surtout, les modèles de base ne peuvent-ils pas répondre à vos besoins en matière de photo ? Réponse dans ce comparatif photo.

L’iPhone 14 Pro au meilleur prix

Prêt à succomber aux charmes du tout dernier iPhone ? Voici les prix les plus bas du marché, pour faire de bonnes affaires.

iPhone 14 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 019 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Plus 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 169 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Pro 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 329 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Pro Max 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 479 €

Voir plus d’offres

Note : pour ce comparatif, nous avons opposé l’iPhone 14 Plus à l’iPhone 14 Pro. Néanmoins, les résultats seraient exactement les mêmes si nous avions comparé l’iPhone 14 à l’iPhone 14 Pro Max.

Un point technique sur les iPhone 14 et iPhone 14 Pro

Ils sont si proches et si différents à la fois. Ces deux modèles ont beau faire partie de la même gamme, ils ne se ressemblent pas vraiment et cela vaut bien entendu pour le volet de la photo.

Les modèles de base s’en tiennent à deux focales avec un grand angle et un ultra grand angle. Le premier ouvre à f/1.5 et le second à f/2.4 et ils sont placés au-dessus de deux capteurs de 12 millions de pixels. Photonic Engine répond présent, de même pour le Deep Fusion ou encore le Smart HDR 4. Le capteur principal est stabilisé, mais avec la première version du système développé par Apple.

Les modèles “pro”, de leur côté, vont beaucoup plus loin. Le capteur principal atteint les 48 millions de pixels et il bénéficie de la nouvelle version de la stabilisation mécanique de la marque. Apple a placé au-dessus un grand angle ouvrant à f/1.78. Le second capteur atteint les 12 millions de pixels et il s’accompagne d’un ultra grand angle ouvrant à f/2.2. Le capteur est un peu plus grand que celui de l’iPhone 14 Plus. Quant au troisième capteur, il s’agit d’un capteur de 12 millions de pixels et il est accompagné d’un téléobjectif offrant une ouverture à f/2.8. Toutes les technos propres à l’iPhone 14 Plus sont aussi présentes sur ce modèle.

Le grand angle

Les deux iPhone affichent pas mal de différences au niveau du grand angle. Et la principale de toutes a trait à la définition. Le capteur de l’iPhone 14 Pro est en effet quatre fois plus défini que celui des modèles les moins chers. 

En revanche, pour lui permettre de shooter en pleine définition, il faudra impérativement basculer vers le mode ProRAW. Les modes automatiques génèrent pour leur part des images de 12 millions de pixels.  Des images obtenues en combinant quatre pixels en un.

De jour et à première vue, il est très difficile de départager les deux appareils. Dans les deux cas, on a un rendu plutôt propre. Les photos sont piquées, avec pas mal de détails récupérés au niveau des ombres et des hautes lumières.

Cela étant, lorsqu’on se penche plus sérieusement sur les photos, on peut distinguer quelques différences. Le modèle pro offre un niveau de détails accru, notamment dans les ombres. Et en observant attentivement l’image, on constate qu’il a également récupéré davantage de détails sur les textures comme le mur du fond, le banc ou encore les gravats au niveau des rails de la gare. Même le tag rose est plus net sur le modèle pro.

En intérieur aussi, les deux iPhone offrent un rendu similaire. Mais encore une fois, il suffit de prendre le temps d’examiner les détails des photos pour constater que l’iPhone 14 Pro affiche un rendu plus lisse alors que son camarade arrive à récupérer pas mal de détails au niveau de la mousse du café ou encore des motifs du plateau. Toutefois, au premier coup d’oeil, cela ne saute pas forcément aux yeux.

De nuit encore, on a l’impression que les photos sortent du même appareil. D’ailleurs, d’une certaine manière, c’est presque un exploit quand on prend en considération les différences de définition entre les capteurs des deux appareils. Cela prouve sans l’ombre d’un doute que les ingénieurs d’Apple maitrisent la technologie quad pixel sur le bout des doigts.

Cela étant, l’iPhone 14 Pro offre toujours un rendu un peu plus lisse. Il a aussi mieux géré la montée en sensibilité. Un peu de grain apparaît en effet au niveau des ombres sur l’iPhone 14 Plus.

BILAN

Soyons clairs, à moins de mettre les photos des iPhone 14 Plus et iPhone 14 Pro côte à côte et de zoomer loin dedans, vous ne verrez aucune différence. Les deux téléphones sont vraiment au coude à coude.

Maintenant, le modèle le plus cher arrive tout de même à récupérer un peu plus de détails en plein jour tout en offrant une meilleure gestion de la montée en sensibilité de nuit. Il est donc un poil au-dessus de son camarade.

L’ultra grand angle

Ici, la définition ne change pas. Dans les deux cas, vous trouverez des capteurs de 12 millions de pixels. En revanche, le capteur de l’iPhone 14 Pro est physiquement plus gros. Ce qui veut également dire que ses photosites sont plus grands… et donc qu’ils seront capables de récupérer un peu plus de lumière.

L’iPhone 14 Pro affiche un peu plus de différences sur l’ultra grand angle. Une fois encore, ce n’est pas forcément frappant au premier coup d’oeil, mais son capteur propose une meilleure dynamique. Il s’est également montré plus précis. Les contours bavent moins, les textures sont mieux détaillées et le rendu est globalement plus flatteur sur l’iPhone le plus cher.

Une première impression confirmée lorsqu’on commence à shooter en basse luminosité. Sur cette image, par exemple, l’iPhone 14 Pro a réussi à récupérer beaucoup plus de détails au niveau des ombres. Certaines branches présentes sur l’arbre situé au milieu de la scène sont en effet absentes sur l’iPhone 14 Plus.

Ici, donc, on voit très nettement que l’iPhone 14 Pro est au-dessus de son camarade. La texture du tronc est plus détaillée, de même pour l’arbuste situé dans le fond, près du banc.

Même chose sur cette photo, prise une fois encore de nuit. L’iPhone 14 Pro affiche une image plus détaillée, avec une meilleure gestion de la montée en sensibilité. Côté iPhone 14 Plus, on peut effectivement voir du grain sur la façade du bâtiment situé dans le fond, un grain absent sur l’iPhone le plus cher.

L’iPhone 14 Pro bruite aussi un peu, mais le phénomène est beaucoup moins marqué.

BILAN

Ici, l’écart entre les deux iPhone est plus significatif. L’iPhone 14 Pro s’en tire bien mieux que son confrère. Moins de bruits, plus de détails, meilleure dynamique, il le dépasse en tout point. Et encore plus de nuit où il est avantagé par la taille de son capteur.

Les zooms optiques et numériques

Vous le savez, mais l’iPhone 14 Pro et l’iPhone 14 Plus ne sont pas égaux sur le zoom. Et ce pour une raison assez simple, l’iPhone 14 Plus en est totalement dépourvu. Les agrandissements sont donc opérés de manière numérique. Cela étant, il me semblait intéressant de les opposer aussi sur ce terrain, ne serait-ce que pour savoir si le traitement logiciel d’Apple arrive à combler les trous.

Le zoom x2 

En pleine journée, vous ne verrez pas de différence flagrante sur le x2. Et c’est même stupéfiant à quel point le rendu sera similaire d’un iPhone à l’autre.

Je m’attendais à une plus grosse différence entre les deux appareils. Contrairement à son petit copain, l’iPhone 14 Pro ne procède pas à un agrandissement numérique pour obtenir ce niveau de zoom. Il se contente en effet de récupérer les 12 millions de pixels situés au centre de son capteur principal.

De nuit, la différence est bien plus palpable. Les photos de l’iPhone 14 Plus sont moins précises, que ce soit au niveau des contours ou des textures. On peut également voir que de nombreux artefacts sont présents sur l’image. De son côté, l’iPhone 14 Pro offre un rendu plus net, plus précis.

Le zoom x3

En x3, l’iPhone 14 Plus commence vraiment à souffrir. Si ses photos resteront exploitables, elles sont tout de même beaucoup moins précises que celle de l’iPhone 14 Pro. Ce qui est assez logique. Ce dernier est en effet équipé d’un vrai zoom optique équivalent à un 77 mm et capable de proposer un grossissement optique en 3x.

Et bien sûr, plus on observe attentivement l’image, plus on réalise que l’iPhone 14 Plus est à la traine. Le rendu est plus imprécis, avec des contours baveux et des textures assez approximatives. Sans oublier ce grain qui recouvre un peu toute l’image.

De nuit, les deux téléphones se retrouvent à genoux. L’iPhone 14 Plus est complètement dans les choux. Les contours, les textures, rien ne va. L’iPhone 14 Pro se montre plus précis pour sa part, mais les images sont beaucoup trop bruitées et elles seront du même coup difficiles à exploiter.

Le zoom x5

Sans aucune surprise, en x5, la situation empire pour l’iPhone 14 Plus. Les images manquent de précision. Les contours partent dans tous les sens, les textures sont grossières et le téléphone fait même l’impasse sur certains éléments constituant l’arrière plan. L’iPhone 14 Pro souffre aussi, mais ses images restent exploitables.

Dans le noir, on obtient des résultats très différents. Si l’iPhone 14 Plus est complètement à côté de ses pompes, l’iPhone 14 Pro ne s’en sort pas beaucoup mieux. La perte de détails est flagrante, surtout quand on zoome. Ici, la photo tient davantage de l’esquisse grossière que de l’instantané. Dans les deux cas, on se retrouve donc avec des images inexploitables.

BILAN

Ce qui m’a le plus surpris, ici, c’est le x2. Je m’attendais à ce que l’iPhone 14 Plus voit ses performances s’écrouler, mais il s’en sort très bien grâce à l’excellent traitement logiciel d’Apple. A un point tel qu’il est impossible de départager les deux appareils.

En revanche, lorsqu’on monte plus haut dans les grossissements, les performances des deux appareils s’écroulent. Les iPhone payent une fois encore l’absence d’un zoom périscopique.

Le mode portrait

Le mode portrait revêt pas mal d’intérêt. Lorsqu’un iPhone shoote dans ce mode, il fait effectivement appel à plusieurs algorithmes différents pour découper le sujet ou encore générer le flou d’arrière-plan. Ce mode est donc aussi un bon moyen d’éprouver le traitement logiciel d’Apple.

De jour, les deux iPhone affichent des différences flagrantes. Les portraits sont en effet plus détaillés côté iPhone 14 Pro. Sur ces images, par exemple, le plus cher des iPhone a réussi à récupérer plus de détails au niveau du museau de Romy. D’ailleurs, on note que la distance de mise au point n’est pas tout à fait la même d’un téléphone à l’autre.

Sur l’iPhone 14 Pro, Romy est en effet nette des oreilles à la truffe. L’iPhone 14 Plus s’en tient pour sa part à l’arrière de sa tête. La découpe est aussi plus précise sur le gros modèle.

En intérieur, avec une lumière de studio et un sujet humain, les deux téléphones sont au coude à coude. Dans les deux cas, le rendu est naturel et plutôt flatteur. Le sujet est bien découpé, et ce alors même qu’il se tient de trois quarts. Le flou reste naturel.

Toutefois, en observant attentivement les détails des deux images, on constate que l’iPhone 14 Plus offre un rendu plus imprécis, plus grossier. Les nuances de l’iris du sujet sont mieux restituées sur l’iPhone 14 Pro. Pas de souci de découpe en revanche.

Pour ce dernier exemple, j’ai poussé les deux téléphones dans leurs derniers retranchements. Ces images ont en effet été shootées dans une pièce plongée dans le noir. Et dans les deux cas, les photos seront totalement inexploitables.

En revanche, l’iPhone 14 Pro a réussi à récupérer un peu plus de détails, et ce que ce soit au niveau des cheveux ou même de la texture de la peau.

BILAN

Sans l’ombre d’un doute, l’iPhone 14 Pro est très clairement au-dessus de son petit camarade. Ses photos sont plus précises, que ce soit en pleine lumière ou dans le noir complet.

Et puis surtout, il se montre bien plus flexible en proposant pas moins de trois niveaux de zoom : 1x, 2x ou 3x. L’iPhone 14 Plus s’en tient pour sa part au 1x et il faut avouer que cela déçoit un peu.

Les selfies

Les iPhone 14 Plus et iPhone 14 Pro embarquent la même caméra frontale, une caméra frontale dotée d’un capteur de 12 millions de pixels et d’une optique ouvrant à f/1.9. Sur le papier, donc, ils devraient offrir un rendu assez similaire.

Et dans les faits, c’est le cas. De jour, les deux téléphones sont impossibles à départager. Les photos sont à la fois nettes et précises. Rien à dire non plus au niveau de la découpe. Elle tape elle aussi dans le mille et le bokeh est en plus très naturel.

Le constat est le même lorsque la lumière commence à baisser. Même dans la pénombre, rien ne semble pouvoir les départager. Si ce n’est que l’iPhone 14 Plus affiche un rendu un peu plus bruité. Une différence qui peut s’expliquer par la présence de la puce A16, une puce réservée cette année aux iPhone les plus chers.

Lorsqu’on shoote de nuit, les iPhone activent un flash. Leur écran devient blanc pour nous éclairer. Et encore une fois, les résultats sont assez similaires. Du moins à première vue. En effet, le modèle pro gère mieux la montée en sensibilité. Ses photos sont ainsi moins bruitées.

BILAN

Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les iPhone ne font pas jeu égal sur le terrain des selfies. Si leurs photos restent proches, le modèle le plus cher gère beaucoup mieux la montée en sensibilité. A croire qu’il bénéficie directement du gain de puissance procuré par la puce A16.

L’iPhone 14 Pro au meilleur prix

Envie de changer d’iPhone ? Mais où passer commande ? Voici justement où trouver les iPhone 14 aux prix les plus bas du marché.

iPhone 14 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 019 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Plus 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 169 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Pro 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 329 €

Voir plus d’offres

iPhone 14 Pro Max 128 Go au meilleur prix Prix de base : 1 479 €

Voir plus d’offres

Mais alors, iPhone 14 ou iPhone 14 Pro ?

Sans surprise, le modèle pro est globalement une tête au-dessus des modèles de base. Du moins sur certaines focales, comme l’ultra grand angle par exemple. Pour le capteur principal ou le 2x, l’écart est nettement moins prononcé. 

Au niveau des modes, l’iPhone le plus cher est clairement plus à l’aise que son camarade. Il génère des portraits et des selfies plus précis, même lorsque la lumière vient à manquer.

Maintenant, il y a aussi de grands absents sur les modèles de base. Comme le mode macro ou encore le ProRAW. Des manques difficiles à justifier au regard du prix de l’appareil et qui permettent aux deux iPhone les plus chers de creuser encore un peu plus l’écart. Mais ici, il s’agit évidemment plus d’une limitation commerciale que technique.

Dans l’ensemble, si vous n’avez pas besoin d’un zoom optique ou du ProRaw, vous pouvez rester sur les modèles les plus accessibles. Les différences entre les deux gammes sur l’ultra grand angle et le grand angle ne sont pas assez prononcées pour justifier l’écart de prix. Et si vous avez réellement besoin d’un téléobjectif et du ProRaw, alors vous pouvez aussi vous tourner vers les iPhone 13 Pro et iPhone 13 Pro Max qui restent encore très efficaces.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

rabit tradon seo tool seo hyperlink with keyword generate reset