toujours aussi bons en 2023 ?

23


Google va-t-il enfin s’imposer comme un concurrent sérieux de Samsung et Apple  en 2023 ? Malgré d’excellents smartphones, la firme de Mountain View n’a jamais réussi à se faire une place sur le marché français avec sa gamme de Pixel. Avec les Pixel 6 et 6 Pro, le groupe mettait pourtant déjà les moyens d’atteindre ses ambitions.

Ses nouveaux appareils se positionnent sur le segment haut de gamme et visent à rivaliser avec les iPhone 13 Pro. Sur le papier, ils avaient dès le départ de quoi inquiéter Apple. Sérieusement. Comme un symbole, ces Pixel 6 et 6 Pro intègrent la première puce maison Tensor.

Son grand rival Apple l’a démontré, avoir sa propre puce apporte de nombreux avantages. En effet, l’emploi de puces maison permet de développer main à la main la partie logicielle et matérielle, permettant de tirer les performances au-delà de ce que peut faire des concurrents qui utilisent des composants déjà disponibles et peu personnalisés.

Grâce à cela, Google peut espérer améliorer encore la qualité photographique, domaine dans lequel il règne presque en maître absolu depuis plusieurs années. Surtout, la puce Google Tensor promet d’assurer les meilleures performances tout en réduisant au maximum la consommation d’énergie, principal point faible des Pixel.

Autre atout non négligeable : les Pixel 6 et 6 Pro sont bien plus abordables que leurs concurrents. Le modèle de Pixel 6 Pro était proposé à son lancement dès 899 euros quand ses rivaux dépassent allègrement la barre des 1000 euros. Quant au Pixel 6, il était affiché à 649 euros hors remise. Evidemment, en 2023, de nombreux vendeurs tiers proposent les deux modèles nettement moins cher.

Mais alors, que valent ces Pixel 6 au quotidien ? Rivalisent-ils vraiment avec les références du marché, y compris en 2023 ? Google peut-il espérer enfin s’asseoir à la même table que Apple ou Samsung ? Réponse dans ce test Pixel 6 et 6 Pro.

Note : les fiches techniques des Pixel 6 et 6 Pro étant presque similaires, nous avons concentré notre test sur le Pixel 6 Pro. Vous pouvez retrouver une partie consacrée au Pixel 6 en fin de page. Vous pouvez également retrouver nos conseils dans la vidéo YouTube ci-dessous.

Prix et date de sortie Pixel 6 et 6 Pro

Pixel 6 vs Pixel 6 Pro

© Presse-citron.net

Le Pixel 6 Pro est disponible depuis octobre 2021 au prix catalogue de 899 euros. En France, il n’est commercialisé qu’en un seul coloris Noir Carbone et en une seule version 128 Go. Vous pouvez espérer trouver une petite remise au bout de quelques mois.

Le Pixel 6 est quant à lui vendu au prix de 649 euros et se décline en deux coloris Noir Carbone et Gris Océan. Il est lui aussi proposé en version 128 Go uniquement. Ci-dessous, nous avons mis deux tableaux comparateur avec les différents prix en temps réel chez les principaux revendeurs français.

Google Pixel 6 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 649 €

Voir plus d’offres

Google Pixel 6 Pro 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 899 €

Voir plus d’offres

On le constate, en 2023 le prix ees Google Pixel 6 a bien baissé. Le modèle Pro se trouve facilement autour de 600 € tandis que la variante standard autour de 430 €.

Les Pixel 6 ont un design unique sur le marché, même en 2023

S’il est un fabricant qui n’a pas peur d’essayer, c’est bien Google. Par le passé, l’américain s’est montré audacieux pour le meilleur et pour le pire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le design de ces Pixel 6 ne laisse personne indifférent, y compris en 2023.

Comme le montre notre test les Pixel 6 et 6 Pro tiennent surtout leur originalité de leur module photo à l’arrière du smartphone. Google intègre les capteurs dans une large bande noire qui traverse tout le dos du smartphone. De quoi lui donner des allures de X-men. On aime ou on… déteste. Nous nous contenterons de dire que Google se montre audacieux.

© Presse-citron.net

La firme propose surtout (et enfin) deux modèles résolument premium. Tout de verre vêtus (protégés par un verre Gorilla Victus annoncé comme le plus résistant du monde), ils dépassent les 200 grammes sur la balance. Cela qui a de quoi renforcer cette sensation de robustesse que nous avons largement vérifiée dans notre test des Pixel 6.

Si le choix d’un design bicolore nous ravit, celui d’un verre brillant nous plaît nettement moins. D’après notre test les Pixel 6 sont des aimants pour les traces de doigts, aussi nous avons vite commandé des coques de protection pour limiter les dégâts. Nous vous conseillons d’en faire autant si vous songez à vous équiper de l’un de ces 2 modèles.

À l’avant, les Pixel 6 et 6 Pro sont légèrement différents. Le premier arbore un écran plat entouré de bandes noires un poil épaisses pour un modèle premium. Si on les oublie vite, la première impression est décevante. Le Pixel 6 Pro, lui, intègre une dalle légèrement incurvée, plus esthétique mais moins pratique pour certains utilisateurs – avec des touches parfois involontaires.

Pixel 6 vs Pixel 6 Pro ecran

© Presse-citron.net

À quelques centièmes de millimètres près, les deux modèles affichent les mêmes dimensions. Dans notre test, on a remarqué avec notre test Pixel 6 que ce sont de beaux bébés qui s’invitent aisément à la table d’un Galaxy S21 Ultra ou d’un iPhone 13 Pro Max. L’utilisation à 2 mains est souvent requise même si le format plus vertical autorise les manipulations à une main (si la nature vous a gâté).

Les grands amateurs du coréen Samsung auront sans doute remarqué un air de ressemblance avec l’un des modèles du coréen. Oui, les Pixel 6 ressemblent au Galaxy Note 10. En mains, on retrouve d’ailleurs les mêmes sensations. On a vu pire comme comparaison.

En résumé, notre test Pixel 6 montrent qu’ils cochent toutes les cases de ce que l’on attend d’un smartphone ultra haut de gamme. Google étant Google, ses nouvelles stars arborent ces petites touches d’originalité (module photo, bicolores) bienvenues sur un marché où tous les smartphones ont une forte tendance à se ressembler.

Ecran Pixel 6 : attention les yeux

Lorsqu’on vient se frotter aux modèles les plus premium du marché, fournir un bel écran est devenu indispensable. Et attention, les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant il s’agit de dalle. Conscient du niveau de jeu, Google munit son Pixel 6 Pro du meilleur matériel disponible à l’heure actuelle. Pour le plus grand plaisir de tous.

On navigue sur un écran OLED de 6,7’’ (légèrement incurvé) compatible HDR recouvert d’un verre de protection Gorilla Victus de Corning. Comme ses rivaux directs, le Pixel 6 Pro intègre une dalle LTPO qui permet de profiter d’un taux de rafraîchissement qui varie entre 10 et 120 Hz selon le contenu affiché. Cette technologie permet de profiter d’une grande fluidité dans les animations, transitions et défilements tout en limitant la consommation d’énergie. La batterie lui dira merci.

pixel 6 pro ecran

© Presse-citron.net

En quelques chiffres, l’écran du Pixel 6 Pro affiche les contenus en définition QHD+ (1440 x 3120 pixels) avec un taux de contraste de 1 000 000:1 et une profondeur des couleurs de 24 bits pour 16 millions de couleurs.

Nous ne nous attarderons pas sur la qualité de l’écran de ce Pixel 6 Pro puisqu’elle est tout simplement excellente. Le haut de gamme de Google n’a rien à envier aux meilleurs produits du marché. Il a sa place aux côtés des iPhone 13 Pro Max ou des Galaxy S21 Ultra.

Google a d’ailleurs collaboré avec Samsung pour calibrer sa dalle. On se délecte devant cet écran magnifique, que l’on soit amateur de films/séries ou de jeu. En deux mots, un régal.

Que vaut la puce Google Tensor du Pixel 6 ?

Apple a sa puce Ax, Google intègre désormais sa puce Tensor. Comme les iPhone, les Pixel disposent désormais d’une puce développée en interne. Ce choix technologique présente deux gros avantages. D’abord, une puce maison permet aux ingénieurs et développeurs d’optimiser les performances brutes ainsi que le logiciel intégré. Surtout, elle permet d’améliorer l’autonomie, l’un des points faibles des précédentes générations de Pixel (nous y reviendrons plus tard dans le test).

En 2021, tous les smartphones haut de gamme répondent parfaitement aux besoins des utilisateurs les plus exigeants. La puce de Google ne fait pas exception, aussi selon notre test le Pixel 6 Pro se montre particulièrement véloce pour un usage au quotidien. Cela est aussi rendu possible grâce à l’intégration de 12 Go de RAM LPPDR5.

Pixel 6 Pro

© Presse-citron.net

Sans grande surprise, note test Pixel 6 Pro montre qu’il répond donc à 100% des besoins d’un utilisateur ultra connecté, créatif et/ou gamer. Nous nous passerons de commenter qui est le gagnant au jeu du kikalaplugrosse (que certains nomment benchmarks) puisque nous considérons que quelques dizaines de points en moins sur AnTuTu n’apportent rien au débat.

Retenez donc qu’au même titre qu’un iPhone 13 Pro Max, le Pixel 6 Pro est un monstre de puissance. Un point c’est tout.

Pixel 6 : Android 13 dans son habit de lumière

pixel 6 pro interface

© Presse-citron.net

Le Pixel 6 Pro est livré avec Android 12, la dernière version de l’OS de l’américain. Nous avons analysé en détail les nouveautés d’Android 12, aussi nous vous recommandons de lire notre dossier complet sur ce sujet. Mais ils sont compatibles avec la mise à jour majeure Android 13.

L’arrivée des Pixel 6 rime avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités, dont certaines sont exclusives aux Pixel 6 et 6 Pro. Parmi elles, le nouvel Enregistreur, disponible en Français, capable d’enregistrer votre voix comme un dictaphone mais aussi de retranscrire vos paroles au format textuel avec la ponctuation.

Les autres fonctionnalités sont quant à elles disponibles pour les smartphones embarquant Android 13 et les dernières versions des applications Google.

Live Translator (traduction instantanée) est désormais disponible en français et marche avec de nombreuses applications de messagerie (Signal, Whatsapp, Twitter, Instagram, Snapchat etc.).

Le mode dictée du clavier est aussi l’une des fonctionnalités les plus intéressantes puisqu’il comprend la ponctuation tout seul. L’assistant vocal comprend enfin les « discussions » en contexte.

Enfin, le système de suggestions gagne encore en efficacité. Android 13 vous affiche à l’écran les informations dont vous avez besoin selon vos habitudes.

Soulignons aussi que Google a travaillé sur la sécurité. En plus de l’ajout d’une puce Titan M2 renforçant la sécurité des données privées, Google intègre un dashboard dans son OS pour contrôler avec plus de précision les autorisations données aux applications.

Un mode anti-malware et phishing fait aussi partie du package. Il analyse les messages provenant de Whatsapp, Facebook Messenger et Instagram pour signaler lorsqu’un message est un potentiel malware ou une tentative de phishing. C’est une sorte d’antivirus pour les réseaux sociaux, Made by Google.

Avec l’ensemble de ces nouvelles fonctionnalités et l’optimisation générale, Android 13 devient plus mature que jamais. L’expérience proposée par Google, même si elle est différente d’iOS, n’en demeure pas moins agréable pour un usage au quotidien. Android 13 est à la fois plus simple et plus complet. C’est un bonheur à utiliser au quotidien.

Autonomie du Pixel 6 : il est tout simplement increvable !

Le Pixel 6 Pro embarque une généreuse batterie de 5003 mAh. Google promet une autonomie de 24 heures pour une utilisation de base avec une connexion 5G. Le Pixel 6 Pro peut même atteindre les 48 heures en activant le mode ultra-économie d’énergie.

Pourtant selon notre test Pixel 6, on aurait tendance à dire que Google a joué la carte de la prudence. Pour une utilisation avancée (comprenez avec de la photo, de la vidéo et du jeu) nous avons allègrement passé la journée. Comptez même une journée et demie pour un usage intensif.

Si vous n’êtes pas scotché à votre téléphone toute la journée ou que vous avez un usage limité du jeu vous pouvez même pousser jusqu’à 2 jours d’utilisation. Si nous devions comparer les performances du Pixel 6 Pro à un autre modèle du marché, nous dirions qu’il fait jeu égal avec l’iPhone 13 Pro Max.

© Presse-citron.net

Vous l’aurez donc compris, selon notre test le Pixel 6 Pro est (avec l’iPhone 13 Pro Max) le smartphone le plus endurant du marché. On pourrait presque parler de miracle tant Google a éprouvé de difficultés par le passé sur ce terrain. Décidément, le choix d’une puce maison fait le plus grand bien à la famille des Pixel.

Pour ne rien gâcher, le Pixel 6 Pro est compatible avec une charge filaire de 30W. Google annonce 50% d’énergie récupérée en 30 minutes « avec le chargeur Google USB-C compatible PD 3.0 PPS ». Malheureusement, comme tous ses rivaux, l’américain ne fournit plus le bloc de charge dans la boîte.

Chanceux que nous sommes, nous disposions d’un chargeur de ce type pour faire notre test. Bonne nouvelle, Google tient ses promesses. Comptez donc 30 minutes pour récupérer 50% de batterie, ou un peu plus d’1h15 pour atteindre les 100% de recharge.

Le Pixel 6 Pro est également compatible avec la recharge sans fil rapide (jusqu’à 23 W). Pour en profiter vous devrez utiliser le nouveau Pixel Stand de Google. Avec un chargeur Qi certifié EPP la puissance est limitée à 12 W. Enfin, la recharge inversée est bien là elle aussi. Le contrat est rempli pour Google.

Les Pixel 6 étaient les rois de la photo (mais ils restent dans le coup en 2023)

Chaque année, Google parvient à hisser ses Pixel parmi les meilleurs smartphones photos du marché. Pour de nombreux observateurs (dont nous faisons partie), les Pixel sont même ce qu’il se fait de mieux sur le marché. Si le Pixel 5 brillait l’année dernière par sa qualité photo, il lui manquait la polyvalence caractéristique de tous ses rivaux.

Il faut dire que jusqu’à présent, Google a misé sur son expertise en matière de développement d’algorithmes. Le fabricant n’a jamais équipé ses Pixel de plus de 2 capteurs, ce qui limitait donc les possibilités. Avec le Pixel 6 Pro, Google choisit de ne plus faire de compromis. À la qualité des clichés vient s’ajouter la polyvalence qui lui faisait défaut puisque le Pixel 6 Pro intègre trois capteurs. Et tant qu’à intégrer 3 optiques, autant opter pour le meilleur matériel disponible. Ainsi, le Pixel 6 Pro se compose de :

  • un objectif grand-angle (f/1,85) ; champ de vision de 82° ; capteur Quad Bayer de 50 Mpxl (1/1,31’’ ; photosite de 1,2 μm) avec technologie Octa PD
  • un objectif ultra grand-angle (f/2,2) ; champ de vision de 114° ; capteur de 12 Mpxl (photosite de 1,25 μm)
  • un téléobjectif (f/3,5) ; champ de vision de 23,5° ; capteur de 48 Mpxl (photosite de 0,8 μm) ; zoom optique 4x ; zoom hybride haute résolution jusqu’à 20x

À cette configuration musclée s’ajoute donc un traitement numérique de l’image dont Google a le secret. Et, comme nous pouvions nous y attendre, le résultat est sans appel : selon notre test le Pixel 6 Pro se place comme le nouveau roi de la photo. Rien que ça.

Sur les clichés de jour, la différence avec la génération précédente ne saute pas aux yeux. Google ne se démarque pas non plus spécialement de la concurrence dans ces conditions même si la colorimétrie et les contrastes sont toujours marqués de la patte Google.

Le Pixel 6 Pro se distingue avec son excellent ultra grand-angle et, surtout, son tout nouveau téléobjectif dont aucun adjectif ne saurait illustrer la claque que nous avons prise. Qualifions-le sobrement d’hallucinant. Les clichés capturés avec le zoom optique 4x n’ont pas d’égal sur le marché. Le zoom hybride 20x nous a scotché.

Non content de garder une quantité de détails impressionnante, Google parvient en prime à garder un rendu similaire quelque soit l’objectif utilisé. Mais là encore, l’américain ne fait que confirmer ce qu’il nous montre depuis quelques années.

Le plus apporté par les nouveaux capteurs est surtout visible sur les clichés de nuit ou en environnement sombre. Pas encore parfaites (parfois quelques halos ou petits problèmes de flare qu’une mise à jour future pourrait corriger), les photos de nuit surclassent une fois encore la concurrence et ce quelque soit l’objectif utilisé.

Les ingénieurs responsables de l’optimisation logicielle réalisent encore de sacrées prouesses sur ces nouveaux Pixel 6. On prend la mesure de leur travail avec les clichés capturés en ultra grand-angle ou avec un zoom 4x. Dans les deux cas, les résultats sont vraiment bluffants.

Selon notre test le Pixel 6 Pro ravira donc les photographes noctambules notamment les amateurs de portraits de nuit. Dans cet exercice, Google n’a toujours aucun égal même si la concurrence s’améliore chaque année.

Pour accompagner ces évolutions matérielles, le Pixel 6 Pro intègre de nouvelles fonctionnalités exclusives. On pense par exemple au mode mouvement qui permet de capturer un sujet en mouvement en créant un filé. Parfait pour photographier des véhicules en mouvement par exemple.

Mode mouvement

Le mode pose longue stimule aussi notre créativité sur ces Pixel 6 Pro : il permet par exemple de créer un effet artistique sur un cours d’eau ou (autre exemple) de très beaux effets lumineux sur les boulevards où la circulation est dense.

Mode pause longue

D’autres nouveautés inaugurées sur les Pixel 6 débarqueront prochainement dans Google Photos. La plus impressionnante est sans aucun doute la gomme magique qui permet d’effacer les éléments qui « gâchent » une photo (par exemple des passants près d’un monument). L’IA détecte automatiquement les éléments en question et propose de les effacer. L’utilisateur peut aussi compléter le travail dans le cas où certains détails auraient échappé à l’intelligence artificielle, ce qui est très rare.

Mentionnons enfin Face Unblur, une fonction permettant de retirer l’effet de flou sur les visages (par exemple un enfant qui aurait bougé sa tête juste au moment de shooter) ainsi que Real Tone qui permet de reproduire la vraie teinte des visages.

Google change aussi son capteur frontal (uniquement sur la version Pro). Le Pixel 6 Pro intègre un capteur de 11,1 Mp (photosite de 1,22 μm) avec objectif grand angle (f/2,2). Comme le module arrière, ce dernier se montre d’une efficacité redoutable de jour comme de nuit.

Parmi les nouveautés intéressantes les selfies en ultra grand-angle sont appréciables pour les photos de groupe. L’ajout d’un nouveau capteur permet également de filmer en 4K avec le capteur frontal.

La vidéo n’est en revanche toujours pas le point fort des Pixel, ce qui est bien dommage. Si la stabilisation est excellente et que la qualité générale est plutôt bonne, Google ne parvient toujours pas à égaler Samsung et (surtout) Apple. L’iPhone 13 Pro reste indéniablement le meilleur compagnon des vidéastes.

Vous l’aurez donc compris dans ce test, le Pixel 6 Pro s’impose comme le meilleur smartphone pour la photo en 2022. Si la différence de qualité des clichés ne sautera pas aux yeux des habitués des Pixel, les optimisations se ressentent tout de même en basse lumière. Surtout, l’ajout d’un téléobjectif et de nouveaux modes de prise de vue apporte cette polyvalence qu’il manquait aux précédents modèles de la gamme Pixel.

Et le Pixel 6 alors ?

pixel 6 design dos

© Presse-citron.net

Si le Pixel 6 Pro incarne le nec plus ultra de Google, le Pixel 6 est selon nous le modèle le plus intéressant pour le grand public. La raison est simple : les sacrifices sont bien minces au regard de son prix. Le Pixel 6 partage la majorité des atouts du modèle Pro. Les différences se concentrent sur deux points : l’écran et l’appareil photo.

Commençons d’abord par l’écran. Google remplace la dalle incurvée du Pro par un écran plat toujours OLED mais avec une définition Full HD+. La fréquence de rafraîchissement est aussi plus faible (90 Hz) mais toujours adaptative : elle varie de 60 à 90 Hz en fonction des contenus affichés à l’écran.

Rassurez-vous, au quotidien ces ajustements ne se voient pas dans la mesure où l’oeil humain n’est pas en mesure de distinguer la différence de fluidité entre du 90 et du 120 Hz ou entre une définition Full HD et QHD. Finalement, seules les bordures noires entourant l’écran plat (et non incurvé) pourraient éventuellement en déranger certains. Ce n’est pas notre cas : après quelques jours de test de ce Pixel 6, on y prête plus attention.

L’appareil photo perd uniquement le téléobjectif avec zoom optique 4x. Les deux autres capteurs, eux, sont en tous points identiques à ceux du Pixel 6 Pro. Là encore, le téléobjectif ne nous semble pas indispensable si vous n’êtes pas un photographe averti. La plupart des utilisateurs solliciteront surtout le grand-angle et l’ultra grand-angle. Quant aux fonctionnalités, elles sont aussi disponibles sur le Pixel 6.

pixel 6 capteurs photo

© Presse-citron.net

Le capteur frontal est le dernier élément distinctif entre les deux modèles en matière de photo. Le Pixel 6 hérite d’un capteur de 8 Mpxl (contre 11,1 pour le Pro). En photo, la puissance des algorithmes est telle qu’on ne distingue pas de vraie différence à l’oeil nu. En revanche, cela limite l’enregistrement vidéo à une définition 1080p à 30 fps contre de la 4K à 30 fps sur le Pixel 6 Pro.

On mentionnera aussi l’intégration de 8 Go de RAM contre 12 Go de RAM pour le Pixel 6 Pro. Là encore, vous n’y verrez que du feu. Pour le reste, c’est du pareil au même. Le Pixel 6 est aussi puissant, endurant, élégant et agréable à utiliser que le Pixel 6 Pro.

Surtout, les petits sacrifices faits par Google ont des conséquences importantes sur l’épaisseur de votre portefeuille puisque le Pixel 6 est proposé à 649 euros, soit 250 euros de moins que le Pixel 6 Pro. En prime, il se décline dans le coloris Gris Océan, définitivement plus séduisant que le modèle Noir Carbone.

Selon nous, le rapport techno-prix du Pixel 6 est encore plus intéressant que celui du Pixel 6 Pro. Comme l’iPhone 13, il a toute les chances de séduire le grand public et de représenter le plus gros volume de ventes.

Plus généralement, ce Pixel 6 est sans le moindre doute le smartphone premium le plus intéressant du marché, toutes marques confondues. Un coup de maître réalisé par la firme américaine.

Google Pixel 6 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 649 €

Voir plus d’offres

Google Pixel 6 Pro 128 Go au meilleur prix
Prix de base : 899 €

Voir plus d’offres

Notre avis après le test des Pixel 6 et 6 Pro : ils restent des références en 2023

Après les avoir eu en test on peut dire que les Pixel 6 et Pixel 6 Pro s’imposent enfin en une alternative sérieuse aux iPhone. Si leur design audacieux ne fera pas l’unanimité, on ne peut que saluer le travail de finitions qui propulse les Pixel au rang de modèles ultra haut de gamme.

La puce Google Tensor assure de très bonnes performances tout du long de la journée. Grâce à elle, les Pixel 6 et 6 Pro sont surtout les premiers modèles de la famille à enfin afficher une endurance digne de ce nom. Ils se hissent même parmi les meilleurs modèles en la matière.

L’intégration de nouveaux capteurs photo permet aussi à Google de faire des Pixel 6 et 6 Pro les nouveaux rois de la photo. Notre test l’a prouvé. L’américain améliore encore la qualité mais apporte surtout cette polyvalence qu’il manquait aux précédentes générations de Pixel.

Finalement, nous n’avons relevé que très peu de défauts après test des Pixel 6 et 6 Pro. En dehors d’un capteur d’empreintes un peu paresseux, d’une intégration de l’écran perfectible sur le Pixel 6 et d’un choix de coloris trop limité en France, on ne voit pas ce que l’on pourrait leur reprocher.

D’autant que leurs prix vont défier toute concurrence. Après plusieurs jours de tests, nous avons une certitude : avec les Pixel 6 et 6 Pro, Google tient ses iPhone killers.

Pixel 6 et Pixel 6 Pro

Dès 649€

pixel 6

Performances et interface


9.5/10

Autonomie et recharge


9.0/10

Rapport techno-prix


9.5/10

On aime

  • Ecran magnifique
  • Roi de la photo
  • Excellente autonomie et recharge rapide
  • Bonnes performances
  • Rapport techno-prix imbattable

On aime moins

  • Qualité vidéo perfectible
  • Bandes noires un peu épaisses autour de l’écran du Pixel 6
  • Lecteur d’empreintes sous l’écran paresseux


Leave A Reply

Your email address will not be published.

seo markt best tool url adsense ads malker notin blog features gries grow home tools unlock Bilgisayarda ekran görüntüsü alma programları sırasıyla aşağıdadır. İş gününüzü çok daha verimli hale getirmenizi sağlayacak En İyi Ekran Yakalama Yazılım Araçları: Birkaç yıl önce, ekran görüntüleri o kadar popüler değildi. Sadece ekrandaki hata mesajını paylaşmak için kullanıldı. Ancak günümüzde ekran görüntüleri günlük hayatımızda rutin olarak ve yaygın olarak kullanılmaktadır. Örneğin , sosyal medyadaki komik bir mesajın veya gönderinin fotoğrafını çekmek. Öğrenciler ayrıca eğitim amacıyla bir makalenin anlık görüntüsünü alırlar. Ekranda garip bir şey gördüğünüzü kanıtlamak için Anlık Görüntü veya Ekran Görüntüsü gereklidir. Mockup ekran tasarımları da ekran görüntüsü olarak müşterilerle paylaşılmaktadır. Görüntüyü veya ekranı yakalamak için tüm sistemlerde bir baskı ekranı düğmesi bulunur, ancak belirli sınırlamaları vardır. Baskı ekranı seçeneğini kullanarak yakalanan görüntüye metin, oklar ve vurgulayıcılar eklemek sıkıcı bir iştir. Snipping Tool (Windows): Windows işletim sistemlerinde built-in olarak bulunan bir ekran görüntüsü alma aracıdır. Kullanımı oldukça basittir ve seçilen alanı, pencere veya tam ekran görüntüsü olarak alabilirsiniz. Lightshot (Windows, Mac, Linux): Bu program, kolay kullanımı ve hızlı erişimi ile popülerdir. Ayrıca, alınan görüntüleri düzenlemek ve paylaşmak için birden çok seçenek sunar. Greenshot (Windows): Bu program, seçilen alanı veya tam ekranı almak için kullanılabilir. Ayrıca, alınan görüntüleri düzenlemek ve paylaşmak için birden çok seçenek sunar. web adsense picture images home tools wosgroup any trouble